Salons Talents

Les créations féminines à l'honneur!

  • Affiche-accueil

Des salons, Des femmes, Des talents !

 

 

 

Les membres du club SOROPTIMIST de BÉTHUNE ont innové en 2009 avec un salon de la création féminine, le premier dans notre région à mettre en valeur des femmes qui contribuent activement à sa vie économique, culturelle et sociale, tout en assumant pleinement leur rôle de femme, soucieuses de se réaliser personnellement.

Ainsi chaque année près de 100 exposantes de la région Hauts- de-France présentent leurs créations : auteures littéraires, artistes et artisanes dans des domaines très variés.

Ces salons de qualité et conviviaux de l’avis général accueillent chaque année près de 2500 visiteurs. Les retombées médiatiques profitent tant aux exposantes qu’à la valorisation du Soroptimist International et des actions du club de Béthune.

L’attribution du prix Talents de Femmes, les dédicaces littéraires par des femmes écrivaines de la région Hauts-de-France, les démonstrations de savoir-faire sur les stands, la tombola (œuvres offertes par les artistes), et le salon de thé contribuent à l’animation. 

 

Le salon Talents de Femmes a reçu le label Smart City de la ville de Béthune

 

 

Par ce label, la ville de Béthune fait connaître et valorise des projets ou réalisations exemplaires privées ou publiques, individuelles ou collectives qui s’inscrivent dans les grands cadres régionaux que sont les transitions écologique, numérique, économique et sociale du territoire. Le label Béthune Smart City sert ainsi l’attractivité et la promotion de la ville, en tant que territoire en mutation. Quand le label est attribué le projet fait l’objet d’un accompagnement dans sa mise en œuvre et sa communication.

Outre l'amélioration de la visibilité du club à Béthune, il s'agit d'une reconnaissance de nos actions-phares et cela montre que notre club agit pour le "mieux vivre ensemble", aux côtés des autres associations locales

OBJECTIFS DU SALON

Valoriser le savoir-faire des femmes dans les domaines de l’art, de l’artisanat, de la culture de la région Hauts-de-France par un salon de la création féminine.

Contribuer à la formation artistique ou à la participation d’une exposante à un autre salon par le prix Talents de Femmes.

Permettre l’accès à un patrimoine culturel inédit et original de notre région à un grand nombre de visiteurs en partenariat avec le Musée d’Ethnologie Régionale de Béthune.

Attribuer l’intégralité des profits du salon aux œuvres sociales et humanitaires du SI club de Béthune qui sont présentées sur le site : http://bethune.soroptimist.fr/

 

PRIX TALENTS DE FEMMES

Le  Musée d’Ethnologie Régionale de Béthune est notre partenaire pour l'organisation du Prix Talents de Femmes.

Le thème du prix sera en relation avec l'exposition « Les artistes de la Grande Guerre » qui se déroulera au musée du 14 septembre 2018 au 18 novembre 2018.

Les artistes participantes à ce prix devront créer une oeuvre selon la thématique suivante :

« Hommage artistique aux Femmes de la guerre 14-18 »

Ce thème est choisi cette année pour célébrer la fin du centenaire de la guerre 14-18 en hommage à Suzanne Noël, fondatrice du Soroptimist en France et en Europe. Elle fut pionnière de la chirurgie esthétique au service de la réparation des «gueules cassées».

Les femmes de soldats mobilisés assument les fonctions de chef de famille. La loi du 3 juin 1915 leur transfère ainsi la puissance paternelle pour la durée du conflit. Elles doivent également subvenir seules aux besoins du foyer, non sans difficulté. Dans les campagnes, 850 000 femmes prennent la tête de l'exploitation agricole de leur époux, auxquelles s'ajoutent les 300 000 épouses d'ouvriers agricoles privées du revenu de leur mari. En ville, les emplois laissés vacants par les mobilisés, ainsi que le développement des industries de guerre, permettent aux femmes d'accéder à de nouveaux secteurs économiques.

Plus qu'une entrée des femmes dans le monde du travail, la Grande Guerre a donc marqué une redéfinition des rôles et une ouverture de certains secteurs de l'économie à la main d'œuvre féminine. La présence de femmes dans les usines de guerre ou dans des postes traditionnellement dévolus aux hommes est valorisée durant le conflit, comme une participation directe à l'effort de guerre. « Munitionnettes », pompiers ou aiguilleuses de chemins de fer font l'objet d'articles et de reportages photographiques qui leur confèrent une visibilité publique nouvelle.

Pour autant, les représentations et les discours mettent très majoritairement en scène des femmes cantonnées dans leur rôle traditionnel de mères aimantes, d'épouses fidèles ou d'infirmières compatissantes. On note également une méfiance envers les femmes qui semblent jouir d'une plus grande liberté. Elles sont soupçonnées de dilapider l'argent du foyer, d'entretenir des liaisons adultères et, d'une manière générale, d'avoir une conduite inconvenante.

Beaucoup d’artistes hommes sont mobilisés pour défendre leur pays soit en étant envoyés au front ou en étant utilisés pour leurs talents artistiques, pour le camouflage, pour valoriser par les images la vertu militaire, pour témoigner des ravages de la guerre, pour servir la propagande.

 

L’art a célébré le courage, la douleur, le patriotisme et le sacrifice de soi mais essentiellement pour les hommes.

Qu’en est-il des femmes, des femmes « artistes » ?  Quel regard les artistes de l’époque ont-ils posé sur les femmes de la guerre 14-18, sur leur rôle dans le conflit ?

Et vous aujourd’hui quel regard leur portez-vous ? Quel hommage leur rendez-vous ? 

 

 

MARRAINE DU SALON PÉPÉE LE MAT

 

Pour le 10ème salon Talents de Femmes, les membres du club Soroptimist de Béthune ont choisi de mettre en valeur Pépée le Mat pour la remercier de son aide précieuse au lancement de la 1ère édition du salon Talents de Femmes et à son soutien renouvelé chaque année !

Pépée le Mat sera présente les deux jours et dédicacera ses nombreux ouvrages de cuisine.

 

Pépée Le Mat est la fille d'un boucher chevalin, délaissée très jeune par sa mère, elle est élevée par ses grands-parents à Cattenières près de Cambrai. Son prénom est oublié pour le surnom; donné par sa grand-mère de Pépée; diminutif de poupée. Ses parents se séparent son père part à Paris chez un boucher renommé, principal fournisseur du Palais de l'Élysée; et il devient le boucher attitré du Général de Gaulle et de son épouse Yvonne.

A Catteniéres, très bonne élève; son professeur Mlle Bourlon lui confie à plusieurs occasions la garde de la classe et la pousse à devenir professeur de français. C'est ainsi qu'elle passe le concours de l'école normale de Douai où elle est reçue 4éme sur 72 mais sa mère refuse son intégration.

Elle débute alors sa vie professionnelle comme boulangère, avant de devenir foraine. Restauratrice au Palais des beaux-arts de Lille de 1985 à 1995 à Lille et à Hazebrouck, elle ouvre ensuite La Niche à Richebourg; Vieille-Chapelle, un établissement comprenant des chambres d'hôtes et une boutique de produits régionaux. Sa renommée se développe et l'établissement est cédé.

Elle devient alors présidente de l'office de tourisme de Béthune où ses nombreuses actions pour valoriser le Béthunois lui ont valu la médaille du tourisme, le trophée Diamallion et le trophée Savoir Plaire.

En 2002, elle est à l'initiative de Festi' Mousse, festival de la bière artisanale européenne mais aussi de la fête de l'âne de Jean Buridan

Elle est aussi l'une des premières actives à l'Inscription du bassin minier du Nord-Pas-de-Calais sur la liste du patrimoine mondial.

Depuis septembre 2006, Pépée le Mat est chroniqueuse culinaire sur France Bleu Nord dans l'émission La marmite. Emission co-animée par Juliette Delannoye. Dans de nombreux salons gastronomiques, elle est aussi active et  porte-flambeau des produits et de la gastronomie de sa région. Elle participe aussi à diverses émissions de télévision comme 100% Mag de M6 du 24 mai 2010 et 10 février 2011 ou sur    France 3 dans Midi en France.

 

LE  SALON 2018

TALENTS DE FEMMES

10ème salon de la création féminine

Salle Olof Palme-La Rotonde-Béthune

Ouvert au public :

Le samedi 17 novembre 2018 de 13 h à 19 h

Le dimanche 18 novembre 2018 de 10 h à 18 h

 

LE CLUB SOROPTIMIST DE BÉTHUNE

 

Les membres du club Soroptimist de Béthune composé de 23 femmes actives, dynamiques, s’impliquent depuis plus de  25 ans dans la vie économique, culturelle et sociale de notre région.

Sa  devise  « une voix universelle pour les femmes » avec pour objectif de construire un monde meilleur pour les femmes en améliorant leurs conditions de vie.

Quelques chiffres clés pour présenter le Soroptimist International : 92000 membres dans 3159 clubs présents dans 125 pays. 118 clubs en France et 7 dans la région Hauts- de-France

Les membres du club œuvrent au quotidien pour « autonomiser les femmes par l’éducation et le leadership ».

Le SI club de Béthune est un club service, ONG, fondé sur l’amitié, la solidarité et l’entraide entre les femmes

 
 

Prochain Salon

Talents de Femmes

Le prochain salon aura lieu les:


17 Novembre 2018: de 13h à 19h

18 Novembre 2018 de: 10h à 18h

Salle Olof Palme
La Rotonde - Béthune 

Les exposantes

Retrouvez les exposantes des salons Talents de Femmes et Talents de Mode de Béthune

Les exposantes